Dernier jour - dimanche 7 mai 2017

Publié le par Muriel Bayet

Dimanche 7 mai 2017

Nous avons un nouveau guide pour la journée ; bon niveau de vocabulaire français, mais la prononciation pose problème ; on a du mal à le comprendre. Il nous brosse un tableau idyllique de l’Inde… dont 90% de la population possèderait sa propre maison… On rêve ! A moins que posséder un auvent de roseau tenu par 4 bambous, au-dessus d’un bout de poussière en bordure de route, s’appelle « maison » !…

On roule, on roule… Beaucoup de macaques, des buffles, quelques cochons sauvages, encore des gazelles et des antilopes… Et toujours cette paille séchée posée en cylindre entourée de roseaux, et chapeautée de paille en « toit à rosaces ».

Les champs, rectangulaires et délimités par de mini haies, sont « en creux » ; du sable a été retiré pour la fabrication des briques ; on traverse d’ailleurs de temps à autre de grands espaces où nombre de hautes cheminées fumantes surveillent, d’un air sévère, les briques rangées en tas bien alignés.

L’autoroute qui nous emmène à Delhi est très belle… Mais (ah, oui ; il y a un « mais » !),… Donc, « mais », les camions ne doivent pas dépasser le 60 km/h et les voitures, 100 km/h. Parce que malgré les interdictions, on retrouve sur ladite autoroute piétons qui traversent, animaux ayant sauté les barrières, tracteurs chargés, vélos moteur, etc, etc… !

Jaypee, banlieue de Delhi. Des barres d’immeubles en construction ; on ne les compte plus ; c’est absolument délirant ; une trentaine d’étages, modules à passerelles, immenses blocs de béton aux ouvertures béantes (les fenêtres ne sont pas encore posées), dominant la campagne, les meules de foin, les barques de roseaux…

Les bus de la ville ont trois couleurs : rouge pour les bus « 1ère classe », avec la clim, jaune et vert pour les deux autres classes.

Delhi est traversée par de nombreux jardins ; et partout, des cyclo-pousse avec leur « propriétaire » endormis entre selle et guidon…

Visite de la grande mosquée de Delhi, puis du mémorial de Gandhi ; enfin, marché artisanal et marché aux puces…

 

 

 

Publié dans Chroniques

Commenter cet article

Angelilie 15/05/2017 21:31

beau blog. un plaisir de venir flâner sur vos pages. une belle découverte et un enchantement.N'hésitez pas à venir visiter mon blog. lien sur mon pseudo. au plaisir