St Petersburg, 9 et 10 août

Publié le par Muriel Bayet

St Petersburg, 9 et 10 août
St Petersburg, 9 et 10 août
St Petersburg, 9 et 10 août
St Petersburg, 9 et 10 août
St Petersburg, 9 et 10 août
St Petersburg, 9 et 10 août
St Petersburg, 9 et 10 août
St Petersburg, 9 et 10 août
St Petersburg, 9 et 10 août

Accueillis chaleureusement à notre descente d’avion par Irina et Alexandr, nous filons vers la grande banlieue verdoyante où se trouve leur maison. En chemin, petit détour par la réplique exacte de la superbe église en bois de Kiji ; 21 bulbes aux ‘tuiles’ de bois qui reflètent la lumière du soleil et prennent une couleur particulière et changeante selon la lumière qui l’éclaire.

On a un peu froid ; nous sommes passés de 35° à Ufa, à 16° à St Petersburg, en moins de deux heures !

Plus de poussière ; ici, il pleut chaque jour au moins un quart d’heure ! Végétation très verte, arbres au feuillage rond, bouleaux, mélèzes… Et puis, il n’y a pas que le climat qui change ; plus de trous dans les routes, même si le revêtement tient plus du patchwork mal assemblé que d‘une surface plane et lisse, plus de mauvaises herbes qui poussent partout, sur les bas-côtés, les contremarches d’escalier, ……

Après un copieux petit-déjeuner, suivi d’une sieste de 3 heures pour rattraper la nuit blanche, et encore d’un déjeuner, on part pour le centre-ville où nous allons séjourner jusqu’à notre départ. Grande halte d’abord à l’église près de chez Irina et Alexandr. Les icônes recouvrent les murs, mises en valeur par leur encadrement de bois que notre hôte a réalisé, ainsi que les paravents du baptistère. Promenade dans le verger ; pommes, fleurs…

Deuxième halte, plus longue, cette fois-ci, dans la maison où Pouchkine a séjourné plusieurs fois… Maison de mécène où poètes, musiciens, peintres, sculpteurs, étaient des invités permanents ! Visite privée, car le musée est fermé aujourd’hui, mais nous avons droit à un tour particulier !

Embouteillage costaud au centre-ville… Enfin, on arrive à l’appartement ; il est en réfection ; terminé, il sera superbe ! Situé à deux pas de la célèbre perspective Nevski, on se balade en soirée, le nez en l’air pour admirer les façades des bâtiments…

10 août

Il fait beau. Si, si. Cela semble peu habituel, ici. Alors, pas d’Ermitage aujourd’hui ; on profite d la clémence météorologique pour se balader le long de la Neva et dans les différents quartiers, touristiques et pas, en regardant aussi bien l’architecture des bâtiments que nos pieds sur le sol où les dalles, très inégalement posées, ainsi que les innombrables mini-marches, sont autant de pièges pour nos chevilles…

Publié dans Russie

Commenter cet article