Les esprits étroits des "moutons qui caquètent"...

Publié le par Muriel Bayet

L'envie, vilain défaut, péché capital...

​Restez dans l'ombre, et vous serez aimé. Passez dans la lumière, vous serez envié, jalousé, honni...

​Et les envieux ne sont jamais si astucieux que lorsqu'ils espèrent briser votre éclat.

Leur manège est si grossier, si petit, qu'ils ​en sont ridicules. Mais le ridicule ne tue plus depuis longtemps, ce qui les préserve et les conforte dans leur caquètement de volatiles inconsistants et capricieux. Et lâches, aussi ; car ils ne vous diront jamais en face ce qu'ils se dépêchent de commérer dès que vous avez le dos tourné...

Les esprits étroits des "moutons qui caquètent"...

Publié dans Chroniques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article