Le temps de l’Avent

Publié le par Muriel Bayet

En ce jour de Saint Nicolas, où chocolats, pains d’épices, « mannele » et autres spéculoos, font le bonheur des âmes d’enfants, une odeur chaude de biscuits se répand dans toute la maison.

Vanille, cannelle, badiane et cardamome se faufilent sous les portes, dans la cage d’escalier et même, même, dans le jardin de la voisine, où l’extracteur de la hotte témoigne de mes réalisations culinaires !

C’est le temps des « bredele », sablés, croquants, grisons, leckerli, boules aux amandes…

Une invitation à parer la maison aux couleurs de Noël, nappes, bougies, sapin, couronne de bienvenue et boules scintillantes…

Arômes de décembre, aux accents joyeux des enfants qui trépignent d’impatience, mais aux tonalités nostalgiques des familles éclatées.

Le temps de Noël, une explosion d’émotions contradictoires, gaies et tristes à la fois, où les « ho-ho-ho » d’un Père-Noël bienveillant et tout-puissant laisse un goût amer aux déshérités…

Le temps de l’Avent

Publié dans Chroniques

Commenter cet article