Saison sauvage

Publié le par Muriel Bayet

C’est la première tempête de la saison « sauvage »…

Un vent violent souffle depuis le début de la nuit, mêlé de bruine et d’embruns. Un vent chargé de colère, vent de révolte, libre, ombrageux, fier et farouche à la fois…

Il balaie la côte, ciel gris qui se perd dans une mer aussi grise que lui ; seule se distingue la barre blanche des crêtes chargées d’écume qui s’avance, tête nue, insoumise ; un étendard dressé contre l’innommable. Et le vent qui s’est renforcé porte sa voix, porte ses larmes…

Saison sauvage

Publié dans Chroniques

Commenter cet article