Mes lumières de décembre

Publié le par Muriel Bayet

Il y eut d’abord la féerie des Illuminations lyonnaises : projections multicolores au rythme des musiques, humour ou poésie, mise en valeur ou escamotage des façades, acrobates, hommages à St Ex et aux Frères Lumière, tableaux de maîtres, danses langoureuses et hip hop… Sans oublier les mille lanternes chinoises, les tunnels de lumière, les décors lumineux, fleurs, fruits, arbres… Toute une ville qui vibre, rebords de fenêtres aux lumignons de couleur, lumière tremblotante des bougies de la Fête traditionnelle la nuit du 8 décembre, retraite aux flambeaux… Et une foule bon enfant qui déambule, dès la tombée de la nuit, sur les parcours de Lumière…


Et puis un petit tour au Château de Trévarez, en Finistère. Moins magique que d’ordinaire, les travaux de réfection des toits et de certains murs en étant la cause. Mais un effort d’imagination très drôle pour le concours organisé autour du thème « le repas de Léon », de poétiques réverbères de contes de fées le long des allées qui mènent aux écuries et au château, de fausses affiches-clin d’œil à des personnages historiques… Un bon moment à passer au cœur d’un parc dont les centaines de camélias et d’azalées commencent déjà à bourgeonner !


Enfin, une promenade dans les rues étoilées de Locronan. Guirlandes de lumières le long des toits, cascades d’ampoules dorées sur les frontons, boutiques aux éclairages chauds, quelques chalets proposant cidre épicé et vin chaud, tout un village dont le caractère médiéval s’accorde à merveille avec l’ambiance feutrée et chaleureuse de cette période de l’année, avec ses échoppes d’artisans et ses galeries d’artistes, sa belle église éclairée sur la nuit, crèche bretonnante vers l’autel… Des familles qui s’y promènent dès l’obscurité tombée, sans l’encombrement des étés trop chargés …

A voir, absolument !


Deux adresses à retenir :
« Le cuisineur » (restaurant « cuisine du marché – préparation maison), 108 montée de la Grande Côte, 69001 Lyon. Tel : 09.81.17.72.41. A tester impérativement !


« Ar Vag » (crêperie), 17 rue Jean Baudry, 29730 Le Guilvinec. Tel : 02.98.58.15.48. Crêpes savoureuses et bien garnies… Mais on y va surtout pour son décor démentiellement kitsch, changé tous les trimestres…

Mes lumières de décembre
Mes lumières de décembre
Mes lumières de décembre
Mes lumières de décembre
Mes lumières de décembre
Mes lumières de décembre
Mes lumières de décembre
Mes lumières de décembre
Mes lumières de décembre
Mes lumières de décembre
Mes lumières de décembre
Mes lumières de décembre
Mes lumières de décembre
Mes lumières de décembre
Mes lumières de décembre
Mes lumières de décembre
Mes lumières de décembre
Mes lumières de décembre
Mes lumières de décembre
Mes lumières de décembre
Mes lumières de décembre
Mes lumières de décembre
Mes lumières de décembre
Mes lumières de décembre
Mes lumières de décembre
Mes lumières de décembre
Mes lumières de décembre

Publié dans Chroniques

Commenter cet article

annie teurtroy 01/01/2015 10:31

comme chaque mois magnifique voyage, magique et féerique ce mois ci - bisous

Muriel 20/12/2014 16:43

Alors, on ira y faire un tour mardi soir, je pense, en rentrant de Redon...

meriguet 20/12/2014 14:25

Il y a aussi Rochefort en Terre pour les illuminations de cette petite ville de Caractère un vrai bonheur aussi.....